Sur le chemin de la vie, jusqu'à quel degré de raffinement la chimie peut-elle aller dans le matériau dont nos planètes sont constituées? Grâce à l'observatoire Alma (Chili) une équipe de scientifiques vient d'observer plusieurs molécules organiques complexes dont l'acétone (CH3 COCH3) ou du cyanure de méthyle (CH3 N) dans les manteaux de glace qui enrobent les grains de poussière autour de la jeune étoile V883 Orionis..... Ces espèces, et quelques autres à la base de la chimie prébiotique ou bien précurseurs des acides aminés ou des sucres, ont été découvertes grâce à la faveur d'une forte éruption de l'astre en question .....Ainsi, en échauffant les grains , cette éruption a permis la libération sous forme de gaz des molécules qui seraient restées invisibles en temps normal. Les abondances mesurées sont comparables à celles que l'on mesure dans les comètes du système solaire. Cette découverte appuie l'hypothèse d'un lien direct entre la chimie des grains glacés et celle des futures planètes......La jeune étoile V883 Orionis est située à 1300 années lumière dans la constellation d'Orion (ça coule de source) près de la nébuleuse du même nom (M42, bien connue des observateurs) à laquelle elle est associée .....Cette étoile 20% plus massive que le Soleil est entourée d'un disque de poussière dans lequel Alma a observé un anneau de molécules, dont le méthanol ...... Disque protoplanétaire contenant les bases d'une future vie ????? On peut y penser ..... Je vous laisse admirer les clichés associés à V883 Orionis...... L'étoile, sa constellation et M42 la nébuleuse "pouponnière d'étoiles"

11

téléchargement (1)

téléchargement (2)

téléchargement (3)